Comment corriger une boucle sur un schéma de tables (IDT)

Bonjour !

Avec ce tutoriel vous serez capable de corriger une boucle présente sur un schéma de tables lors de la conception d’un univers .UNX. Tout se joue dans la fondation de données .DFX !

Version : SAP BusinessObjects 4.2
Application : Information Design Tools (IDT)
Pré-requis : Droit de conception sur Information Design Tool

Lors de la création de votre univers il est possible que suite à la disposition de vos jointures vous rencontriez une erreur de boucle sur une table.

Boucles : Une boucle est un ensemble de jointures pour lesquelles il existe plusieurs chemins pour passer d’une table à l’autre.

Lors de la sélection des objets, celle-ci peut s’avérer ambiguë, mettant ainsi IDT dans l’impossibilité de choisir un chemin correct.

Afin de détecter automatiquement les boucles, dans la fondation de données (.dfx) de votre projet local en cours, cliquez sur « Alias et contextes » puis « Visualiser les boucles »

 Résolution de la boucle par une table d’alias

Alias : une table d’alias est un double de la table d’origine (sauf pour les filtres de colonne), mais avec un autre nom. Les données de la table sont exactement les mêmes que dans la table d’origine, mais le nom différent « trompe » le script d’une requête et lui fait croire que vous utilisez deux tables différentes.

Les alias sont des vues créées au sein de votre univers. En aucun cas ceux-ci ne sont créés dans votre base de données.

Pour créer une table d’alias, faites un clique droit dans la page maître de votre fondation de données (DFX):
A la suite de cela, vous devrez créer votre nouvelle jointure de la table d’alias vers la table voulue, et supprimer la jointure a l’origine de la boucle.

Résolution de la boucle par un contexte

Insérer un contexte : Un contexte résout une boucle en identifiant un ensemble de jointures qui définit un chemin de jointure spécifique via les tables de la boucle. L’utilisateur est invité à indiquer le contexte à utiliser au moment de la requête. Le contexte garantit que des jointures provenant de différents chemins ne sont pas inclues dans la même requête.

Dans la fondation de données de votre projet local en cours, cliquez sur « Alias et contextes » puis « Insérer un contexte »

Vous devrez définir votre contexte en fonction des champs voulus dans chaque table, ce qui évitera au logiciel de passer par les boucles créer par vos jointures précédentes.

Vous savez désormais comment corriger les boucles de votre fondation de données dans l’Outil de Conception d’Information (Information Design Tool) !

2 commentaires

  1. BIMAN Répondre

    Bonjour merci pour ce point de rappel.
    Dites moi est ce que si on choisit de résoudre le problème par les contextes.
    Est ce que visuellement on a toujours la boucle?
    Exemple A
    B C
    D
    ABCD sont lies par une jointure.
    Est ce que si j’applique les contextes cela veut dire que mes tables forment toujours une boucle manuellement?
    En attendant votre réponse

  2. William MARCY Auteur de l’articleRépondre

    Bonjour,

    Oui visuellement les jointures seront toujours apparentes dans la vue principale. Lors de la création du contexte et en se positionnant sur cette option dans IDT, vous verrez bien les jointures annotées d’un + ou d’un – selon le contexte créé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *