Insérer un contexte

Dans ce tutoriel venez découvrir comment insérer un contexte dans la fondation de données d’un univers  .UNX avec l’Outil de Conception d’Information.

  • Version : SAP BusinessObjects 4.0 SP4 Patch 4
  • Application : Outil de Conception d’Information
  • Pré-requis : aucun

Contexte : Vous souhaitez résoudre une ou plusieurs boucles de votre fondation de données.

Pour en savoir plus sur la résolution de boucles, voir le tutoriel : Résolution de boucle et méthodes de résolution

Détecter les contextes : dans l’outil de conception d’information, un contexte résout une boucle en identifiant un ensemble de jointures qui définit un chemin de jointure spécifique via les tables de la boucle. L’utilisateur est invité à indiquer le contexte à utiliser au moment de la requête. Le contexte garantit que des jointures provenant de différents chemins ne sont pas inclues dans la même requête SQL.

Dans la fondation de données de votre projet local en cours, cliquez sur « Alias et contextes » puis « Détecter les contextes »

Note : toutes les cardinalités de votre fondation de données doivent être renseignées si vous souhaitez détecter les contextes

Vous pouvez également ajouter un contexte directement, sans passer par la détection de contextes.

Un contexte est défini en définissant les états des jointures impliquées dans l’ambiguïté. Dans un contexte, l’état d’une jointure est l’un des suivants :
  • Jointures d’inclusion : Dans une partie ambiguë du schéma, le contexte résout la boucle en définissant un chemin avec les jointures d’inclusion.
  • Jointures d’exclusion : Dans une partie ambiguë du schéma, les jointures d’exclusion définissent le chemin que le contexte ne prendra jamais.
  • Les jointures neutres sont dans une partie non ambiguë du schéma et sont toujours incluses dans le chemin de requête du contexte. Toute jointure qui n’est pas explicitement d’inclusion ou d’exclusion est neutre.

Lorsqu’une nouvelle jointure ou table est insérée dans la fondation de données, elle est neutre par défaut. Les contextes n’ont pas besoin d’être mis à jour à moins que la nouvelle table ou jointure soit explicitement impliquée.

Vous savez désormais comment détecter et insérer un contexte dans votre fondation de données dans l’Outil de Conception d’Information !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*